La Maison de Mariemont asbl

Mariemont village

Être bien entouré, vivre en toute sérénité

Mariemont mieux-être

Convivialité, confort et santé

Historique

La Maison de Mariemont n’est pas une maison de repos comme les autres.
Son histoire encore récente – l’ASBL est née en 1985 – commence par un défi posé par une décision ministérielle de fermeture d’un petit hôpital public, le Centre Achille Delattre, comptant 124 lits D, spécialisé dans les soins aux mineurs.

Le défi consistait à trouver une solution d’avenir pour les patients, une nouvelle affectation pour le bâtiment et surtout, un sauvetage de l’emploi des 100 travailleurs contractuels occupés à l’époque.

Très rapidement, les Forces Vives de la Région du Centre se sont mobilisées et l’ASBL « La Maison de Mariemont asbl » fut fondée en avril 1985 par les mutualités et les syndicats socialistes et chrétiens de la région. Cette structure pluraliste est une des originalités de l’institution. L’expérience dure donc depuis plus de 25 ans et constitue un réel succès.

La privatisation de l’établissement, la fermeture définitive de l’hôpital et l’ouverture du nouveau concept MRS (Maison de Repos et de soins) furent les premières priorités de la reprise, de même que la mise en place d’un équilibre du point de vue financier.

Rapidement, l’institution se développa et se tourna vers l’extérieur en se présentant comme une maison pilote. Elle offrait aussi la possibilité, à plusieurs centaines de personnes âgées ou handicapées, de bénéficier de services de soins et repas à domicile, de télé assistance (aide à distance) et d’accueil de jour.

L’ASBL compte aujourd’hui 255 lits dont 153 sous statut MRS, 86 MRPA (Maison de Repos pour Personnes Agées) et 16 Court séjour. Sans oublier 32 logements résidence-services et 10 places en centre d’accueil et soins de jour. Il s’agit d’une des plus importantes maisons de repos et de soins de Wallonie.

L’approche spécifique de la problématique de la personne âgée désorientée témoigne aussi du dynamisme de l’institution qui a cherché à mettre en place une réponse appropriée à ce nouveau défi : la confusion des personnes âgées. La solution mise en place – la structure cantous – vise à la création d’un lieu de vie communautaire dans lequel les personnes en perte d’autonomie trouvent un espace où la communication, l’entraide et les relations sont favorisées par la participation aux actes de la vie quotidienne.

En mars 1996 ont débuté les travaux de construction d’un nouveau complexe baptisé « Mariemont Village ». Il s’agit d’une nouvelle étape devant déboucher sur une offre diversifiée de services intégrés dans une solution globale à destination des personnes âgées de la région. Cette institution du XXIème siècle, ouverte sur l’extérieur, privilégiant, au-delà des soins de qualité, l’approche résidentielle – lieu de vie – sur l’approche hospitalière – lieu de passage – tente de répondre au mieux aux attentes des générations de personnes âgées actuelles et futures. Sa diversité de services assure de manière aussi souple que possible, une réponse individualisée aux attentes de chacun ainsi qu’une prise en charge globale suivant l’évolution des besoins de chacun. Mariemont Village fut officiellement inauguré le 8 mai 1999 par le ministre wallon Willy TAMINIAUX.

La volonté d’Edouard BEHETS WYDEMANS, qui assure la Direction Générale de l’ASBL depuis sa création, est d’offrir à la personne âgée un cadre de vie qui lui permette de poursuivre son existence tout en restant sujet et acteur de son propre vécu. La pensée du Conseil d’Administration, comme celle du Directeur Général, a toujours été double : avoir des bâtiments accueillants et confortables ainsi qu’un personnel de qualité.

La Maison de Mariemont de nos jours ...

Depuis longtemps, un des objectifs de départ est réalisé, voire accompli, avec succès : « La Maison de Mariemont » compte aujourd’hui plus de 220 membres du personnel.

Actuellement, le projet de vie de l’établissement donne la priorité à la qualité de vie du résident et est fondé sur le concept de citoyenneté.

Pour les passionnés d’histoire : historique du Centre Achille Delattre

A l’après-guerre, Achille DELATTRE, ministre du Combustible et de l’Energie, réalisa comme projet, l’installation d’un centré destiné aux ouvriers mineurs dans chaque basin charbonnier.

Au départ, le Centre d’Achille DELATTRE était une grande villa comptant 20 lits. En novembre 1961, un nouveau centre de 124 lits fut construit à Morlanwelz-Mariemont. Pour une réalisation plus rapide, le ministre confia les travaux au Fonds National de Retraite des ouvriers mineurs, qui avait acheté, le 9 mars 1961, le terrain où se trouvaient les anciens bâtiments des charbonnages de Mariemont-Bascoup.

Sa Majesté la Reine Elisabeth donna son accord pour nommer le nouvel établissement Fondation Reine Elisabeth, Centre médico-technique « Achille DELATTRE » et pour affecter à sa construction les avoirs du Fonds Reine Elisabeth. La construction de ce nouveau complexe débuta le 24 octobre 1963.

Le 1er septembre 1968, les nouveaux locaux furent occupés par le Fonds des Maladies Professionnelles.

Dans le cadre d’un ensemble de mesures d’économie du secteur hospitalier, la décision de fermeture du centre fut prise fin 1983 et concrétisée le 1er septembre 1985. L’Arrêté Royal n° 133 mit donc fin aux missions des centres médico-techniques et à leur rattachement au Fonds des Maladies Professionnelles.

Vous souhaitez plus d'informations ou devenir résident ?
  +32 (0)64 887 111
OU
Nous vous rappelons
gratuitement.
ENVOYEZ-NOUS VOTRE NUMÉRO
Notre conseiller vous contacte, rapidement et sans engagement

Votre numéro reste strictement confidentiel.
Vous accueillir
  Vous accueillir

Charte d’accueil et informations utiles

Activités
  Activités

Animations, menus, centres d'intérêt

Paroles de nos résidents
  Paroles de nos résidents

Ce que disent nos résidents

©2018, La Maison de Mariemont asbl. N° d'entreprise : 0431.017.520. Titre de fonctionnement MRS / MR / CS : 156.087.339 - RS : 156.087.656 - CSJ / CAJ : 156.087.657 – Website by Sowedo